Carnet de route

St Raphaël 2010

Le 21/11/2010 par GLEIS Raymond

 

ST-RAPHAËL
Séjour mixte (randonnée – escalade)
23 au 30 octobre 2010
 
*******
 
Randonnées en escapades ou escalades en cordées,
C’est à St Raphaël que les intéressé(e)s étaient conviés.
Avec Bernard, l’ermite pour ceux qui défilèrent en rang d’honneur
Avec Cécile, l’agile pour ceux qui, sur les parois, tâtèrent le grain avec peur !
 
Les distances et altitudes parcourues par les deux parties furent inégales ;
Mais entre 20 m de pas rocheux et 20 km de pas cadencés, les plaisirs se valent.
Sur le rocher, la proche recherche d’une fissure en vue d’une emprise éventuelle,
Vaut bien, sur le sentier, l’approche d’horizons lointains pour seule cible visuelle !
 
Si pour les uns, la rude tâche vers le chaînon final constitue le but d’une lente progression
Les autres, libérés de toute attache, n’en recueillent, à l’arrivée, pas moins de satisfaction.
Grimpeur triomphant du vide dans toute sa verticalité ou marcheur avide de dénivelés,
L’un s’obstine à vaincre le défi d’une paroi, l’autre parcourt des sentiers bien bouclés.
 
Nos deux protagonistes ne font par contre pas usage du même vocabulaire :
Si je demande que l’on me reprenne « sec », ce n’est pas pour m’envoyer en l’air !
Quant à me « donner du mou », je ne suis pas assez félin pour n’y voir que de l’alimentaire !
Quand je « manip » mousqueton et dégaine, n’allez point imaginer une déclaration de guerre !
 
Alors que le froid et la grisaille envahissent une bonne partie de la France,
Le séjour à St Raphaël se révèle conforme à nos pieuses espérances ;
Un ciel bleu azur règne copieusement pendant ces congés de la Toussaint,
Même une averse passagère n’entamera pas notre moral ni notre entrain.
 
Entre terre et mer, les marcheurs vont découvrir les charmes de la région varoise ;
Du Massif de l’Estérel à celui des Maures, le regard s’enflamme, le cœur apprivoise.
De caps en pics, les charmes méditerranéens se conjuguent en bleu- blanc-rose.
Au loin, le Mercantour, déjà en neige, règne en toile de fond comme en apothéose.
 
Certains profiteront d’un bref survol aérien pour admirer ces paysages de tout en hauteur.
Pour d’autres, la recherche d’une paroi idéale nécessitera de parcourir quelques longueurs
Car entre Draguignan et Nice il y a autant d’espace qu’entre Pâques et la Trinité !
Avec Lucas, notre mascotte, ils pourront enfin s’attaquer à l’ascension avec avidité.
 
Le soir, à l’heure des retrouvailles, les expériences font l’objet d’une bourse aux échanges.
Gagner aux questions-apéros, au loto à gros lot, aux jeux cérébraux : nous voilà aux anges !
Encore fallait-il avoir compris «l’orange-outan» de l’animatrice, dans sa correcte consonance.
Insouciante et hilarante, ses coquilles qu’ elle « Maria », on s’en régalait à outrance !
Au final, avec notre valse adroite… pas si gauche, nous lui avons épargné la décadence !
 
Arpenteurs de chemins et de parois, si ces quelques mots évoquent vos passions
J’aurai fait vibrer en vos cœurs cette chose que nous partageons avec émotion.
Raymond






CLUB ALPIN FRANCAIS MOSELLE
1 RUE DU COETLOSQUET
57000  METZ
Contactez-nous
Tél. 03 87 69 04 39
Permanences :
mercr vendr 15:30-18:30
Activités du club
Agenda