Carnet de route

trek Népal/Tibet

Sortie :  du

Le 13/10/2013 par André lucien

Témoignage de Raymond, l'organisateur de ce voyage

Notre petit groupe de 7 personnes a bien terminé le trek Népal/Tibet 2013 organisé en trois parties : vallée de Limi à l'Ouest du Népal, Tour du Mont Kailash au Tibet, circuit Helambu au N/E de Kathmandou.

La vallée de Limi, en bordure de la frontière tibétaine, offre des paysages contrastés entre 3500 et 5000 m peu parcourus par les touristes; nous croisons des expéditions de yaks, mules et chèvres qui acheminent des chargements chinois de sel, céréales, bois, vêtements, vin et autres entre vallons, lagons, gorges étroites et hauts sentiers panoramiques où se nichent, de temps à autre, d'anciennes grottes d'ermites ainsi que des familles d'aigles qui nous survolent de près. Nous perdons 2 mules sur 12 qui n'ont peut-être pas apprécié les froideurs nocturnes.

Le passage de la frontière tibétaine nous ramène vers la dure et âpre réalité géopolitique avec les contrôles incessants de l'armée et de la police chinoise qui verrouillent le pays. Au Tibet, l'état impeccable des routes et des casernes militaires contrastent avec l'état d'abandon, de désolation et d'insalubrité des villages et hameaux. En dehors de nos campements, les "hôtels" sont peu accueillants, sales, infectes ...Nos cuisiniers préparent nos repas à même le sol au fond d'un couloir et nous mangeons dans les corridors ou entrée d'hôtel.

Pour le tour du Kailash qui nécessite un passage de col à plus de 5400 m le temps est au grand beau. Malheureusement, notre compagne allemande est pris subitement d'un mal de montagne à 5000 m et je dois d'urgence rebrousser chemin avec elle. Elle est redescendue à dos de sherpas et grâce à une bouteille d'oxygène fournie par une patrouille de police providentielle, elle pourra vite récupérer. Après 2h d'attente, un véhicule-ambulance nous ramènera à notre hameau de départ.  Cette leçon de sauvetage in-extremis m'aura procuré une expérience certainement encore plus valorisante que le contournement de cette montagne mystique ce qui n'ôte en rien l'exploit de mes camarades enchantés par le contournement de ce fameux lieu de pèlerinage.

Le retour par la route tibétaine vers Kathmandou sera long et monotone excepté quelques

paysages de hauts plateaux où campent encore quelques nomades avec leurs troupeaux,

la découverte du Bramapoutre à partir d'un relief saharien de dunes de sable ! 

Le franchissement de la frontière tibéto-népalaise : encore une aventure ! Des kilomètres de camions qui dans une descente interminable doivent patienter une semaine avant les contrôles douaniers. 

La dernière semaine dans le Helambu était nuageuse et humide. Des escaliers et sentiers argileux ravinés interminables nous obligent à passer les 3/4 du temps à observer notre chemin.

Seules quelques rares éclaircies nous ont permis d'entrevoir passagèrement une partie de la chaîne himalayenne et les sangsues nous ont donné quelques frayeurs.

La fin culturelle du séjour (Baktapur et Kapan) nous a finalement fourni quelques satisfactions en nous replongeant dans l'atmosphère urbaine et grouillante de la banlieue de Kathmandou.

Les diaporamas qui suivront bientôt seront probablement plus représentatifs de ce vécu hors du commun.

Avec toute ma sympathie.

 







CLUB ALPIN FRANCAIS MOSELLE
1 RUE DU COETLOSQUET
57000  METZ
Contactez-nous
Tél. 03 87 69 04 39
Permanences :
mercr vendr 15:30-18:30
Activités du club
Agenda