Carnet de route

Toule à la Vallée Blanche !

Le 15/03/2014 par Wonner Gregory

Vendredi 19h, en route pour Cham.

A 00h30 Laurent Riandey, Laurent Hesse, Olivier Tanchot, Boris Lemiegre, Raphael Poirot, Benoit Courrier, Stephane Koser et moi-même arrivons au chalet La Montagne à Chamonix.

Samedi matin, direction Courmayer en bus. Apres un peu d’attente à La Palud pour monter sur Torino, c’est vers 11h que nous débarquons à 3375m. Le soleil est là, le panorama merveilleux comme d’habitude. Petite descente dans de la neige croutée jusqu’au pied de l’aiguille de Toule. Là on met les peaux pour remonter vers sa face ouest. La face est en neige, la rimaye bouchée et hélas le paysage aussi. Le vent commence à bien souffler. Bon on est en montagne tout de même…

Apres s’être encordé, zou en avant pour la pente d’une centaine de mètre à 45°. Tout le monde avance bien, les effets de l’altitude ne nous ont pas encore trop fatigué mais le vent durci encore et des spindrift rajoutent une petite touche bien haute montagne.

Arrivé au col sous le sommet, le vent est tempétueux et nous ne pouvons pas faire les quelques mètre qui nous séparent du sommet.

On redescend par le même itinéraire pour nous mettre un peu à l’abri du vent, enfin c’est ce qu’on pensait… Laurent Riandey, grand initiateur ski alpi du CAF Moselle, descend à ski la face dans une neige croutée vraiment pas évidente à skier, chapeau !!!

On chausse rapidement les skis pour filer vers Torino. Le vent soulève la neige qui s’engouffre partout. Le brouillard fait son apparition. Des bonnes grosses conditions pour regagner le refuge dans la tempête. Bon, une sortie Greg reste une sortie Greg : il faut du bon gros mauvais temps sinon ce n’est pas de la montagne !

Arrivé au refuge, on fait sécher, on mange un morceau et savourons une bière au chaud.

L’objectif du lendemain est le Gervasutti à la Tour Ronde. Une cordée nous apprend que la rimaye ne passe pas ! Ce sera pour une prochaine fois, d’autant que la météo annonce toujours du vent violent pour la nuit et la matinée. Apres un bon gros repas, nous allons nous coucher.

Dimanche matin, petit déj à 6h. Le vent est toujours là et le brouillard aussi. On prend le temps de bien petit déjeuner et de lire vertical en italien.

Vers 8h le temps se lève doucement et à 8h30 le ciel bleu fait son apparition.

Feu, il faut y aller. On s’équipe rapidement, chaussons les skis et affrontons le vent toujours aussi glacial et furieux.

Avec ces conditions, nous revoyons nos objectifs à la baisse et filons pour une descente de la vallée blanche. Bon y a pire comme plan B…

La neige est cartonnée sur le début de la descente mais une fois sous le vent, tout s’améliore.

Le vent devient quasi nul, le soleil est radieux et la vallée blanche est déserte, le pied quoi !!!

Le passage des séracs au dessus  de la salle à manger est un champ de bosse mais pas de grosses difficultés ni de gros dangers. Les crevasses sont bien bouchées et suffisamment loin de la trace.

Les conditions actuelles nous permettent de descendre jusque Cham. Le « border cross » des Mottet passe encore bien et avec « seulement » 3 déchaussages nous arrivons à Cham.

A 12h20 nous sommes en terrasse à savourer une bonne bière sous un soleil de plomb.

Un bien bon week end, ou,  une fois n’est pas coutume, on n’a pas réalisé les courses souhaitées mais le plaisir d’être en montagne était bien présent et la bonne ambiance du groupe à permit de revenir en Lorraine avec de belles images en tête et une grosse envie de retourner pas là haut pour terminer les courses envisagées.

 

Merci au groupe d’avoir affronté le gros vent avec le sourire, d’avoir grimpé et skié comme des pros et pour la bonne ambiance.

A bientôt j’espère en montagne pour des bons moments alpins sous un beau soleil sans vent avec une neige de rêve…

 







CLUB ALPIN FRANCAIS MOSELLE
1 RUE DU COETLOSQUET
57000  METZ
Contactez-nous
Tél. 03 87 69 04 39
Permanences :
mercr vendr 15:30-18:30
Activités du club
Agenda