Carnet de route

mercredi Baladin

Le 27/03/2014 par André lucien

C’est au départ de Gorze que 22 Baladins se sont retrouvés pour sillonner le plateau qui garde des souvenirs des batailles de 1870. Une très belle balade sous un soleil voilé et sur un terrain enfin sec. Merci à Marcel qui a su partager ses connaissances du secteur et à tous pour leur bonne humeur. 

Information sur la Vierge de Tantelainville, documenté par Geneviève.

Après la dernière guerre, le rocher fut réparé et un autel ajouté pour y dire la messe. Un petit socle a également été installé pour y déposer la vieille statue, lors des processions.

Le traditionnel pèlerinage à Notre Dame de Tantelainville aura lieu le 24 mai, lundi de Pentecôte. Il est perpétué depuis des siècles par les fidèles de Vionville, Tronville, Rezonville, Gorze et autres villages environnants.

Pendant tout le Moyen Âge, jusqu’au XVII e siècle, Tantelainville a formé une paroisse mère, avec Vionville et Tronville comme annexes. Le lieu était à l’origine un village, proche de Vionville et Tronville, qui fut entièrement détruit pendant la guerre de Trente Ans (1618-1648). Seulement, sa chapelle fut épargnée, tout comme une statue cachée sous terre, dans la forêt. L’église du village était alors dédiée à la Vierge. Et, dès 749, les habitants des villages voisins y sont venus en pèlerinage pour implorer la protection de Notre-Dame, lors des calamités qui ravageaient le pays à cette époque.

À l’emplacement de l’église du village disparu, un monument portant une statue de la Vierge a été érigé. De plus, les habitants du plateau sont restés fidèles au pèlerinage, à travers les siècles. Actuellement encore, les paroissiens tiennent à conserver cette tradition du pèlerinage de Notre-Dame de Tantelainville, qui a lieu le lundi de la Pentecôte. À cette occasion, les fidèles se rassemblent tout d’abord devant l’église de Vionville. La statue ancienne sortie de l’église est installée sur un « brancard » et s’en va en procession, vers le rocher de Tantelainville distant de 2 km.

Sur place, une messe est alors célébrée par les prêtres de la communauté de paroisses Saint-Michel-de-la-Voie-de-la-Liberté et des environs pour rendre hommage à la Vierge.

Quelques dates

L’histoire de Tantelainville a ainsi été émaillée d’événements, dont voici quelques dates :

• 1728 : Rémy Esselin, archiprêtre de Gorze, ordonne de mettre une nouvelle statue de la Vierge dans l’église de Tantelainville. Puis, la Révolution française donne une dernière secousse à la chapelle. La statue aurait été mise à l’abri dans une cave.

• 1820 : les derniers habitants abandonnent le terrain.

• 1832 : l’épidémie de choléra fait sortir la statue de sa cachette. Deux processions ont lieu, l’une partant de Tronville, l’autre de Vionville. Elles se rejoignent pour n’en faire plus qu’une en direction de Tantelainville.

• 20 mai 1872 : une bénédiction du rocher de Tantelainville est réalisée par les fidèles qui ont recueilli, épars dans les champs, les moellons des anciennes maisons, de l’ermitage et de la chapelle tombée en ruines. Assemblés en un rocher pittoresque de 4 m de haut, ces morceaux accueillent une statue de terre cuite de 1,70 m.

• En 1915, le rocher et la statue sont mis en miettes lors d’exercices de tirs d’artillerie.

• Le 24 mai 1920 : Joseph Bour, prêtre, bénit la nouvelle statue de Tantelainville.

• En février 1941 : des douaniers allemands prennent la statue pour cible… Mutilée, elle restera dans un état piteux jusqu’à la fin de la guerre.

• 26 octobre 1947 : une nouvelle statue, fixée au rocher, est bénie.







CLUB ALPIN FRANCAIS MOSELLE
1 RUE DU COETLOSQUET
57000  METZ
Contactez-nous
Tél. 03 87 69 04 39
Permanences :
mercr vendr 15:30-18:30
Activités du club
Agenda