Carnet de route

4 Jours dans le Vallon du Glacier Blanc (25-28 mai)

Le 01/06/2017 par Bertrand D

Retour dans les Ecrins un mois après notre séjour, mais cette fois-ci du côté d’Ailefroide, pour quatre jours de ski de montagne en compagnie de Laurent R.

Mon Dieu que c’est loin ! Après 10 heures de trajet jeudi, nous arrivons au Pré de Madame Carles et nous préparons pour monter au refuge du Glacier Blanc. Il fait une chaleur exceptionnelle pour la saison, et en regardant les premiers lacets du sentier en plein soleil, je sens déjà la sueur perler sur mon front. Le sac toujours aussi lourd (avec du matériel de plus en plus léger au fil des saisons, je ne comprends pas…), nous partons pour le refuge vers 16h pensant naïvement que dans deux heures max nous serons devant une bière bien fraîche. C’était sans compter le passage du torrent du Glacier Blanc qui était devenu infranchissable à gué, à cause des grosses chaleurs.

Laurent ayant un souvenir encore frais, de chaussure pleine d’eau, et n’ayant pas envie de traverser pieds nus, au risque de se blesser, nous décidons de chercher un passage plus haut. Finalement nous trouvons un pont de neige limite et en grimpant comme nous pouvons sur des roches moutonnées nous arrivons à franchir l’obstacle, et arriveront vers 19h pour la soupe.

Vendredi, nous avions prévu de monter au Pic Cézanne (3365m) puis traverser par le couloir S et l’arête E sur le Pic du Glacier d’Arsine (3364m), mais une erreur dans l’itinéraire, nous a emmené directement sur la voie normale du Pic du Glacier d’Arsine (la combe d’à côté). Un petit passage un peu raide et pas assez décaillé dans la descente nous rappelle qu’il va falloir respecter les horaires et se concentrer un tantinet dans les changements de neige. Nous enchainons ensuite avec la Brèche  Cordier (3463m), une courte mais éprouvante montée de 450m en plein cagnard. Après une jolie descente nous tirons tout droit vers le refuge des Ecrins, dans une neige déjà très mouillée (à 3200m). Debrief au refuge : notre erreur d’itinéraire était due à une combe qui n’était pas tracée lorsque nous sommes passés au pied, elle avait l’air bien sèche aussi, et on ne voyait pas de passage évident, ce qui nous a fait penser que le départ était plus loin.

Samedi, réveil 4h pour le Dôme de Neige des Ecrins (4015m), à 5h30 nous prenons pied sur le glacier sous le refuge, mettons les peaux et c’est le départ pour à peu près tous les groupes en même temps. Après un départ bien négocié, une belle remontée le long du Glacier Blanc et un freinage tardif avant la première conversion, nous voilà second au pied du Dôme ! Les crevasses sont bien bouchées, les deux rimayes aussi, elles passent encore sans problème. A 8h nous sommes au sommet. S’en suit une longue pose au soleil en attendant la transformation de la neige. Nous décidons pour le retour de traverser en direction de la Brèche des Ecrins, pour éviter la descente classique complètement trafolée et profiter d’une pente plus soutenue et plus intéressante. Nous devons pour cela traverser une zone un peu expo avec de la glace vive sous 5cm de neige dure, la concentration est au max pour trouver l’angle idéal des carres et déraper en pesant faiblement sur le manteau. Superbe descente ensuite qui rejoint la variante gauche. Et retour à midi au refuge.

Dimanche, dernier jour, Roche Faurio (3730m). Départ un peu comme la veille, montée rapide par la voie normale à l’épaule avec un peu de portage sur l’arête. Nous déposons les skis pour finir le petit morceau en rocher facile. C’est le classique du coin et c’est magnifique. Nous espérions pouvoir redescendre par l’intéressant Couloir S de la Grande Sagne ensuite pour rejoindre le Pré, mais la gardienne nous a prévenu la veille qu’il fallait attendre midi pour que ça décaille. C’est trop tard sachant qu’il faut encore rentrer à la maison après… Nous prenons la rive droite du Glacier pour redescendre directement en évitant le passage au refuge du Glacier Blanc, on gagne une bonne heure et du portage. Par contre à 10h du matin on est déjà en ski nautique à la fin du glacier…

11h à la voiture, il est temps de prier pour éviter les bouchons du retour de l’Ascension et de ranger les skis pour cette saison !

Merci mon Laurent, encore une belle sortie !

CLUB ALPIN FRANCAIS MOSELLE
1 RUE DU COETLOSQUET
57000  METZ
Contactez-nous
Tél. 03 87 69 04 39
Permanences :
mercr vendr 15:30-18:30
Activités du club
Agenda