Carnet de route

Raid en Vanoise 2

Sortie :  Raid en Vanoise du 5 au 8 avril du 05/04/2018

Le 22/04/2018 par Hesse Laurent

Jour 1 (D+ 1200, D- 700) : Départ depuis Val-d’Isère vers 9h15 où nous garons la voiture. Le temps est couvert et la visibilité est mauvaise. Notre objectif est de rejoindre le refuge de la Femma via le col des Fours et le col du Pisset. Après 2h de progression nous rejoignons le refuge du Fond des Fours où nous faisons une petite pause avant de reprendre la progression en direction de notre objectif. Mais il faut faire la trace. Après le col des Fours un long replat nous attend avant de prendre plein Ouest la direction du col du Pisset. Le temps s’améliore et lorsque nous basculons dans le vallon de la Rocheure le soleil est présent. La descente s’effectue rapidement dans une neige qui se détériore au fur et à mesure que nous nous rapprochons du refuge de la Femma.

Jour 2 (D+900, D-900) : Départ depuis le refuge vers 8h en direction de l’Aiguille de Méan Martin qui culmine à 3278 m. Le cheminement est tracé depuis la veille et il nous suffit de suivre les traces jusqu’au col qui nous donnera accès à la combe puis à l’arête finale. Arrivés sur une épaule à l’altitude 3100 nous décidons de mettre les crampons et de nous encorder. Notre progression s’arrête finalement à une cinquantaine de mètres sous le sommet devant un ressaut technique où je préfère renoncer. Petite pause avant de redescendre vers le refuge. L’option de descente est de ne pas rejoindre la trace de montée mais de prendre plus à gauche vers des pentes qui prennent moins le soleil. Bonne pioche et merci Philippe pour ce conseil car la neige est excellente jusqu’au refuge.

Jour 3 (D+700,D-600) : Départ matinal depuis le refuge de Femma où notre objectif du jour est de rejoindre le refuge de la Leisse via le col de Pierre Blanche. Sur la carte je m’attends à une progression pénible car il s’agit de traverser des pentes sur plusieurs kilomètres. Nous mettons les couteaux dès le départ car le regel nocturne a été bon. Lorsque la pente se redresse je préfère mettre les crampons sauf Bertrand qui passe sans problème, skis aux pieds, ces petites difficultés techniques. Après le col nous décidons d’aller voir en direction du Roc Blanc avant de rejoindre le refuge. Cependant alors que je faisais la trace des petites plaques se dérobent sous mes skis et la neige au-dessus ne me semble pas saine. Après concertation avec Bertrand nous préférons renoncer et prendre la direction du refuge. Il fait déjà très chaud et le manteau neigeux se dégrade rapidement. La descente s’effectue sur une neige excellente dans les pentes mais croutées sur les replats.

Jour 4 : (D+600,D-1200) : Les conditions se sont un peu dégradées pour ce dernier jour, et donc nous progressons sans perdre de temps en direction du col sans nom situé entre la Pointe Boussac et la Pointe du Grand Pré. Le vent a très nettement forcit lorsque nous nous retrouvons en aval du col puis lorsque nous basculons vers les pistes de Val-d’Isère le temps s’améliore à nouveau. Nous rejoignons la voiture vers midi et après une petite pause à Bourg St Maurice... il faut se résigner à retourner en Lorraine.

Merci à Bertrand, Philippe et Reiner de m’avoir accompagné dans ce raid.

CLUB ALPIN FRANCAIS MOSELLE
1 RUE DU COETLOSQUET
57000  METZ
Contactez-nous
Tél. 03 87 69 04 39
Permanences :
mercr vendr 15:30-18:30
Activités du club
Agenda