Carnet de route

Séjour d'été - Champsaur 2018

Le 21/07/2018 par GLEIS Raymond

Séjour d’été du CAF Moselle, Metz à Pont-du-Fossé (Champsaur)

30 juin au 7 juillet 2018

 

Bien que n’ayant participé, cette année, que cinq jours à ce séjour d’été, j’apporte volontiers ma griffe pour décrire les impressions et le vécu de ces quelques escapades guidées par nos talentueux et dévoués encadrants (Bernard, Joël, Jacques et Jacky). 

Un temps splendide a permis d’apprécier pleinement tous les horizons sur les hauteurs du Champsaur et de sa vallée voisine, le Valgaudémar. Seul regret : le faible taux de participation (une quinzaine de participants, seulement). En compensation, il faut avouer qu’un encadrant pour deux cafistes permettait de subvenir à toute défaillance et de répondre au moindre défi sécuritaire ! Ainsi, aucune « casse » ni « perte » ne furent à déplorer, même en compagnie de certains « énergumènes » spécialisés dans les « égarements », que ce soit en refuge lors d’un départ matinal à la frontale ou même en plein jour quand le douzième de l’effectif fait défaut en s’évaporant dans la nature, à la recherche d’une banane salvatrice pour combler un besoin alimentaire vital !

Par éloquence diplomatique, je ne citerai, comme d’habitude, pas de noms…ces promenades d’altitude étant suffisammentpropices aux commentaires cancaniers et à la revue des défauts des uns et …surtout des autres, les absents !

Quant aux moments d’extase, voici une courte revue de nos pérégrinations que ceux et celles qui connaissent la région n’auront pas de mal à reconnaître :

Le Palastre (2480 m), visible depuis notre gite (les Ancolies), qui offre de beaux panoramas sur Gap, le Dévoluy, l’Obiou et pleins d’autres sommets inconnus à 360 degrés, bénis par la Vierge Blanche blottie sous son rocher.
Le refuge du Pigeonnier (2450 m) et sa mare à grenouilles dans laquelle se reflètent la symétrie parfaite du paysage environnant. Un dauphin gonflable permet d’immortaliser quelques photos. Au préalable, un passage de névé nous rappelle les abondantes chutes de neige de l’hiver dernier.
Le retour parle Vallon des Vaches avec de brefs passages un peu plus acrobatiques nous plonge dans un paysage de moraines, d’éboulis rocailleux et de restants de névés. Les marmottes qui observent nos démarches maladroites y perdent leur sifflet ! En contrebas, le chalet-hôtel deGioberney ne cesse de contempler l’interminable chute du « voile de la mariée » !
Le tour des lacs d’Orcières-Merlette permet, dans un décors somptueux, de découvrir un chapelet de lacs aux eaux limpides. Celui des « Sirènes », tel une piscine d’altitude, invite au minimum rituel d’un bain de pieds.
Les Aiguilles de Chabrières, au-dessus du lac de Serre-Ponçon, avec leur brèche typique, nous proposent une courte expérience de grimpette entre des rochers abrupts avant de nous récompenser avec un panorama époustouflant composé de pics en dentelles, du vaste lac longiforme d’un bleu profond, de vues oscillant entre les Ecrins et l’Embrunais.

L’accueil au gite des Ancolies, avec son nouveau couple gérant, Valérie et Thierry, issus du Jura, fut des plus hospitaliers, le site se prêtant à moultes rencontres apéritives et dinatoires.

Bref, je terminerai sur cet adage connu : « les absents ont toujours tort ! »

Merci aux encadrants et à l’année prochaine !

Raymond

CLUB ALPIN FRANCAIS MOSELLE
1 RUE DU COETLOSQUET
57000  METZ
Contactez-nous
Tél. 03 87 69 04 39
Permanences :
mercr vendr 15:30-18:30
Activités du club
Agenda