Carnet de route

Les dômes de Miage

Le 15/08/2021 par Buzzacchero Olivier

Au hasard d'une converation entre 2 grimpeurs un mardi soir en plein été à la salle du luxembourg, j'apprend que Laurent Calvignac fait une sortie Alpinisme le week-end et qu'ils ne sont que 2 à participer... ça tombe bien , je suis en vacances jusqu'à la fin de la semaine et totalement disponible. Laurent arrivera finalement une petite demi-heure plus tard à la salle et je lui ai donc vite proposé de me joindre à eux pour cette sortie. Le rendez-vous est donc pris pour un départ à 17h00 de Metz Vendredi 13 aôut pour rouler direction Contamine-Montjoie (Pour ceux qui ne situe pas, rappelez-vous ... c'était là qu'il y avait eu le premier Cluster COVID en France ;-) ) via Nancy Brabois où nous récupérions Florian le troisième participant.

Après avoir roulé fin de journée et une partie de la nuit. Nous avons dormi sur un parking un peu avant Vallorcine puis pris notre petit-déjeuner. Ensuite direction le Contamines pour stationner la voiture au lieu-dit Le Cugnon. Attaque de la montée au refuge à 10h40 pour 1560m de dénivelé. Une petite pause au refuge de Tré la Tête pour le déjeuner puis nous repartons à l'assaut du refuge des Conscrits via pont suspendu, échelle, via cordata et beau paysage. Arrivée pour 16h30, nous avons pu faire un peu de pratique pour se remettre en tête quelques manipulations indispensables lors d'un déplacement sur glacier comme un "Corps mort" ou un mouflage. Pour ma part, tout cela était fort utile puisque je n'avais plus eu l'occasion de faire de l'Alpinisme depuis....houuuuu très longtemps! Dernières manipulations réalisé et il était l'heure de rejoindre la salle à manger pour un dîner bien mérité. La fin du repas s'est directement enchaînée sur la préparation des sacs afin d'avoir le minimum à faire le lendemain matin. 21h00 et déjà le lit nous appelle. Avec la nuit plus qu'intermittente que j'avais fais la veille, je n'ai pas demandé mon reste et devais déjà rêver des sommets du lendemain dès 21h10.

Dimanche matin, réveil à 03h45 pour attaquer un gros petit déjeuner puis se préparer. Nous attaquons la course pour 04h35 par une température de 15°C que j'ai trouvé anormalement élevée si tôt le matin à cette altitude (2602m). Du coup, nous n'étions tous trois vêtus que d'une première couche technique pour ne pas avoir trop chaud. Nous avons rejoint le glacier de tré la tête après un peu plus de 300m sur le pierrier. déballage des baudriers, cordes, crampons et piolets pour nous encorder afin de pouvoir progresser sur le glacier. Vers 07h00, nous arrivons au bout du glacier de tré la tête avec devant nous le col infranchissable, nous en profitons pour faire une photo du soleil qui pointe le bout de son nez à travers une dentelle de nuages déchirées par les aiguilles envirronnantes. Nous prenons alors la direction du col de Miage où, une fois arrivée, un débrief rapide nous permet de voir que nous sommes tous trois sur le même diapason ... en étant d'accord pour ne pas perdre une heure pour aller faire le sommet ouest en aller-retour: La journée est encore longue d'içi que nous nous couchions ce soir chez nous en moselle. Nous partons donc à l'attaque de la traversée du Nord-Est au Sud-Ouest. La première partie de la course est une superbe arrête neigeuse où l'on pourrait penser que l'on découvre un chemin dans le ciel. Nous enchaînons ainsi les 5 dômes avant de redescendre vers le col de la bérangère. La course devient alors un peu plus rocheuse pour gravir l'aiguille de la Bérangère qui clotûre la traversée. Nous y arrivons vers 10h30. Le temps de perdre notre regard sur ces merveilles et d'emmagaziner le bonheur simple d'être là et déjà nous devons penser à la descente. Une courte descente dans les rochers nous permet de rejoindre des névés ou nous progressons tout de m^me encordée dans la première partie, puis un petit bloc rocheux nous incite à nous déséquiper avant de nous lancer sur les pied puis en glissade sur les fesses dans les pentes du névé, piolet à la main nous servant de gouvernail. cette technique rafraichissante nous aura permis de rejoindre le refuge des cosmiques pour 13h00 où nous nous régalons d'une délicieuse omelette maison. 14h00, sonne déjà, nous préparons nos sacs puis repartons vers le refuge de tré la tête et encore plus bas, le Cugnon pour y retrouver la voiture. La descente vers le refuge de tré la tête nous paru plus longue que tous ce que nous avions déjà fait dans la journée car ce dernier se voit de très loin mais il faut ensuite contourner des pans entier de montagne, se refaire des montées (alors que je ne me souvenais pas avoir eu des descentes à l'aller!) et suer, et cuire sous le soleil sans arbre pour s'abriter. Nous finirent tout de même à y arriver et quel ne fut pas mon bonheur de voir une fontaine dans laquelle sans hésitation j'ai refroidi mes pieds 5 bonnes minutes. Puis nous reprenons la dernière partie de la descente et rejoignons la voiture vers 17h30. Fin de la journée d'alpinisme, après une limonade bien méritée, nous reprenons la route direction la lorraine et il faudra que nous nous relayons tous les trois au volant pour réussir à rejoindre Metz à 01h00 du matin ... ben lundi du coup! Ce dimanche 15 août, après calcul, nous avons donc fait 1150m d'ascension et plus de 2750m de descente ... suivi de plus de 06h00 de route. Là encore j'ai bien dormi cette nuit là ... mais avec plein de beau paysage pour construire les décors de mes rêves.

Ce week-end aura été pour moi une très belle découverte du groupe alpiniste du CAF Moselle avec qui j'avais un peu échangé mais n'avait encore partagé aucune activité. C'est chose faite donc, et je n'ai qu'une hâte c'est de renouveler l'expérience dès que possible.







CLUB ALPIN FRANCAIS MOSELLE
1 RUE DU COETLOSQUET
57000  METZ
Contactez-nous
Tél. 03 87 69 04 39
Permanences :
vendredi 15:00-18:00
Activités du club
Agenda