Carnet de route

Séjour dans les Dolomites

Le 17/09/2021 par PERRIN Jean-Denis

Samedi matin, à 7 heures tout le monde prends la route. Après une journée de galère dans les bouchons « Allemand », 12 voir 13 heures de route, mais content d’être bien arriver et de se retrouver dans ce cadre idyllique.

Dimanche au réveil la montagne ensoleillée est magnifique. Pour tous, direction le téléphérique du col Rodella, une magnifique découverte pour Michel, Philippe, Marie et Jacqueline.Tout les volants décollent (sauf moi, dos bloqué).
Etienne se permet de monter aux nuages, et de partir en sud-ouest, Théo et Michel enroulent les thermiques devant le déco. A midi les nuages se font menaçants, les derniers se posent.
Après un ptit pique-nique, le tonnerre se fait entendre, quelques gouttes et la pluie arriv . Pour finir la journée, une ballade jusqu’à Canazei, le spa est réservé pour 18h00.

Lundi 6, les conditions semblent les mêmes que la veille, rendez-vous à 9 heures. Chantal décide d’aller faire du vélo, les autres prennent la benne pour le col Rodella. Tout les volants se préparent pour décoller coté nord, notre fan club nous surveille, ça monte assez bien, le plafond est à 2800 par endroit, on est vite dans des barbules qui viennent d’un peu partout, mais rien de bien méchant. Etienne essaye, pour tenter quelque chose de me joindre en radio (sans succès, le volume de ma radio est mal réglé, pas d’essais à la prévol ! Grrrrrr).
Il est bientôt midi, les derniers se posent, hé oui ! quand ça vol le CAF mange.
Après midi, rando pour Chantal Philippe, Marie, Michel et Théo au pied de Sassolungo, direction le refuge SassoPiatto. Annick et Jacqueline partent pour une balade bucolique dans la vallée et trois courageux décident de remonter voler, déco nord ? Sud ? Pas ou peu de vent, en l’air les conditions sont bizarres. Difficile de sortir pour Etienne qui pourtant, quelques minutes après se retrouve au plaf sous un nuage un peu inquiétant, vue la situation il décide d’aller se poser. Un peu plus tard, je prends cette même décision. Daniel après avoir patienté un peu, décolle pour un petit vol sympa . La fin de cette journée se passe en terrasse.

Mardi 7, le plafond est bas, la journée s’annonce belle (sans pluie) Météo parapente prévoit de la convection jusqu’à 4000 en début d’AM, avec un léger vent de N, NO les premiers décollent vers 10h00 pour un petit vol sympa, à 11hoo tout le monde est en l’air, rapidement Etienne est au plafond 2700 dans un 1er temps, tente le belvédère, ça ne le fait pas, il n’y a que dans la zone de Rodella que ça, monte bien, le plafond monte tout doucement à 2900, je tente Sassolungo, sans résultats, j’essaie d’autres options, pas mieux, à 3000 je tente Stella Tour et me dirige vers Pordoï (que je ne survol pas) je sors sur l’épaule à droite je reprends une centaine de mètres, direction le Belvédère (des voiles au dessus), j’arrive trop bas, je décide de rentrer , il est midi passé il faut respecter les usages et penser à manger.
L’après-midi, c’est visite guidée aux petits nouveaux pour la découverte de Pordoï, un site absolument fabuleux unique et incontournable de la région. Ils en reviennent ravi de la vue de ce paysage.

Mercredi 8, les jours se suivent mais ne se ressemblent pas, la météo s’améliore. Départ 9h30 pour le déco de Rodella, du sud est annoncé, il faut attendre un peu que ça se mette en place, le Ské et Phillipe décollent, le reste de la troupe suit, Théo a décidé de jouer les paparazzis et surveille de prêt tout nos décos.
Le plafond est à 2600, beaucoup de petits nuages, on peut s’amuser à éviter les barbules. Pendant que certains discutent, notre Mich enchaîne son 2eme vol.
Après midi, ça sera via-ferrata pour Chantal, Etienne, François et moi même. Michel, Philippe et Théo nous accompagnent, les autres ont décidés de nous attendre à l’arrivée, avec un bon chocolat chaud, la spécialité du coin. Pour redescendre dans la vallée Michel choisi l’option basket (sans bâton)... le pauvre en a bavé.
Le soir à l’apéro nous levons nos verres pour l’anniversaire de Sandra, qui brille par son absence, préférant cette année rester à Volme???

Jeudi 9, La météo nous annonce une belle journée, sans vent, au déco le plafond est toujours très bas, il faut attendre un peu que la brise de pente s’installe et que les nuages se dissipent. Beaucoup de monde au déco, il faut jouer des coudes pour pouvoir décoller. Chantal est là pour nous aider à étaler nos voiles. Tout le monde décolle, avec Etienne on essaie Sassolungo, petit à petit le plafond monte, on reste sur les faces sud, on part sur les crêtes de Val di fassa, sans problème pour Etienne, moi je galère un peu plus bas. Je croise déjà Etienne sur le retour des crêtes de Carezza . Je ne vais pas aussi loin que lui, l’arrête d’avant me suffit. Le retour est plus facile, après une tentative de rejoindre les thermiques du déco, Etienne va se poser, moi j’essaye la Marmolada en passant par Pordoï, sans succès ! Je poursuis ma balade sur les crêtes du Belvédère jusqu’au lac et retour à l’attéro.
Pendant ce temps là, Marie, Chantal, Jacqueline, Philippe, Daniel et Michel vont visiter des sommets : le Belvédère, Alba Ciampac, et la Marmolada pour Annick et François. A cinq heures tout le monde se retrouve sur la terrasse devant une…..

Vendredi 10, dernier jour, la météo annonce une belle journée sans vent le matin et un léger SO l’après midi. Marie et Jacqueline décident de visiter la station. Au déco, il faut attendre que la brise de pente s’installe, à 11h00 presque tous ont décollé, Chantal n'est pas loin avec son appareil photo. Avec Etienne, notre plan de vol et fait avec objectif la Marmolada, en passant par Sasssolungo, Stella Tour, Pordoï, quelques difficultés pour faire le plein sur l’arrête du Belvédère, à environ 13h00 nous sommes sur notre objectif, pari gagné, défi relevé, on peut maintenant descendre boire une bonne b…….,
Daniel, Jacqueline, Michel, Philippe, Annick et François ont choisi pour finir la semaine de s’offrir au restaurant une spécialité italienne.
A 15h00 j’accompagne ceux qui veulent se faire un dernier vol de restite. Daniel décolle en sud et François ira décoller en ouest et se bâtera pour redescendre et être à l’heure pour l’apéro.

Durant la semaine nous croisons nos amis du club «Plein Est » et échangeons nos récits sur nos vols.
Quelques deltistes sont présent sur ce site, nous sympathisons et échangeons avec l’un d’entre-eux, un anglais francophone (qui connaît la lorraine), et qui nous affirme chaque jour….. qu'il vient de faire son + beau vol..

Samedi matin, se termine une belle semaine qui a épatée ceux qui ne connaissait pas le site et encore fait un grand plaisir au habitués.







CLUB ALPIN FRANCAIS MOSELLE
1 RUE DU COETLOSQUET
57000  METZ
Contactez-nous
Tél. 03 87 69 04 39
Permanences :
vendredi 15:00-18:00
Activités du club
Agenda